Le XXX ème Rallye Kalliste

 

 

 

Vendredi 7 septembre : 38 équipages sont acceuillis sous le hangar du port à Marseille: les boissons rafraichissantes à terre et les cocktails de bienvenue à bord sont appréciés après l'embarquement sur le Girolata.

Appareillage comme prévu à 19h.

 

 

 

Samedi 8 Septembre: 

à 6h30 entrée du Girolata dans le golfe d’Ajaccio pour une arrivée à quai à 7h dans la ville Impériale.

 

Un petit déjeuner était offert sur le port de plaisance de l'Amirauté –mer bleue, ciel bleu azur sous un soleil radieux – le XXXème Kalliste ne pouvait démarrer sous de meilleurs auspices ; une douzaine d’autos du Club des 3A accompagne les participants venus du Continent, de Suisse, de Belgique et d’Italie.

 

Les moteurs s’échauffent allègrement sur la route littorale ouest pour, dans l’heure, passer le Col de Sevi à 1100 mètres ; un apéro surprise en pleine nature est très apprécié au lieu dit St Roch sur la commune de Renno.

 

Ciel lumineux, regards radieux, le rouge domine pour les carrosseries. Des lacets qui se succèdent, les croisements de voitures sont rares, un régal de conduite et un arrêt bienvenu au col de Vergio.

 

 

 

 

 

 

Avec vue sur la vallée et le lac de Calacuccia.

 

 

 

 

Le Tra Mari e Monti du Kalliste se confirme puisque le déjeuner est pris pour la centaine de personnes au Castel Vergio restaurant le plus élevé de l’Ile 1400 m d’altitude.

 

Puis retour vers Ajaccio et l'hotel Campo del Oro.

 

 

Dimanche 9 septembre:

nous passons par Bastelicaccia, Ocana et Tolla: route de montagne bien viroleuse avec un arrêt pour admirer le somptueux panorama du lac de Tolla.

 

 

 

 

 

Merveilleux lac vu de près.

 

Arrêt imprévu dans le village de Sampieru Corsu : Bastelica, localité jumelée à Brizon en Haute Savoie.

Nous sommes acceuillis par un joyeux comité organisé  par Nicole et Jeannot !

 

Puis la D7, route étroite et sinueuse (partie historique du Rallye des 10 000 virages) nous amène au Col de la Scalella : les équipages se régalent, les autos avec… les cochons divagants n’ont qu’à bien se tenir… "même pas peur !!!! "

 

Repas plus que copieux pris à A Casetta (la petite maison). La température extérieure est de 30°C à l’ombre !

 

 

Après cette matinée bien remplie, chacun reprend son véhicule et rentre directement à Ajaccio pour un bain rafraichissant (piscine ou plage), le choix ne manque pas !

 

 

Lundi 10 septembre:

Départ à 8h pour la route du littoral au nord d'Ajaccio avec un arrêt des "rouge" en majorité au Col du Listincone.

 

Les plages de sable fin se succèdent après le col de San Bastiano : à Tiuccia, un problème de durite cassée sur la Mercedes d'Hélène et Robert est résolu provisoirement par l'équipe d'assistance, ils pourront retourner à Ajaccio pour une réparation définitive.

 

Les Calanches de Piana présentent toujours un décor à couper le souffle : les participants d'un ancêtre du Kalliste l'appréciaient déjà !

Aujourd'hui, les croisements sont scabreux, surtout avec les cars et caravanes: le camion d'assistance en a bavé !!!

 

 

 

 

 

 

Une mer d’huile attend nos participants pour une promenade en mer ; les Calanques vues autrement sont magiques.

 

Qu’il fut apprécié l’apéro surprise organisé par les 3A à l'arrivée de la balade en mer !

 

Surprise au départ vers Serriera: heureusement que la C6 d'Yves était là !!!

 

 

Direction le nord pour un repas pris à Stella Marina: valse, mambo, rumba, slow ont enchanté les danseuses et danseurs.

 

Retour agréable dans des paysages grandioses avec soleil, mer et roches, rien à jeter.

 

Mardi 11 septembre:

Changement de décor dans la vallée du Taravo pour une balade entre Monti e Mare en passant par le Col de Bellevale, Bisino, Pila Canale, direction le pont de Calzula et enfin le joli village de Sollacaro cher à Blanche.

 

 

 

 

Un arrêt à l'ombre s'imposait.

 

 

Puis descente vers Olmeto et Propriano pour une visite de la station balnéaire:

aïe, aïe, aïe un problème mécanique avec l' AC COBRA de Marc et Ignace qui sera ramenée à Ajaccio par le camion d'assistance.

 

Enfin l'arrivée à Vlgna Maggiore qui domine le golfe du Valinco et où nous attend un déjeuner sous les arbres.

 

Une belle histoire: cette magnifique Morris Minor appartient à Jo Gentina du Cheval Mécanique qui  avait participé au 1er Rallye Kalliste au volant d'une Citroên B2 et qui a ressorti la plaque d'époque !

 

Retour par un bord de mer magique : la pointe de Capo di Muro qui ferme le Golfe d'Ajaccio au sud.

 

 

A l'arrivée à Ajaccio, nos amis Suisses ont fait monter d'un cran l'ambiance amicale et festive du Kalliste en organisant dans le parc de l'hôtel une " dégustation raclette " ; moment de convivialité et d'amitié fort réussi; bravo et merci !

 

Mercredi 12 septembre:

Nouvelles découvertes pour l’étape suivante dans le Haut Taravo ; Col Saint Georges, Ste Marie Sicche, Azilone, un joli pont sur le Taravo avant Olivese:

 

 

 

Les anciennes enchainent les virages

 

Puis Petreto Bicchisano, le Col St Eustache, Aullene, Col de la Vaccia: un parcours viroleux mais époustouflant !!

 

Tout ça pour atteindre Zicavo, village de montagne:  la traversée du village est très étroite rendant le stationnement difficile, mais l'apéro sympa et le restaurant au menu typiquement Corse valaient bien des efforts !

 

Jeudi 13 septembre:

Ajaccio en totale liberté: équipages et machines soufflent en profitant de cette journée de détente ; malgré un ciel couvert et….même quelques gouttes de pluie, rien n’y fait : il est où le bonheur, il est où ?

Les participants à ce XXXème Kalliste y trouvent réponse !!! Le ciel bleu revient dans l’après-midi qui se termine par un soleil chaud et radieux.

 

La soirée de clôture : la « bourde » du transporteur qui arrête près de 80 passagers au resto Ariadne pour le diner de clôture alors que la soirée est programmée au Dolce Vita ! Le personnel de l’Ariadne a eu des sueurs froides en voyant débarquer tout ce monde ! Mais tout est bien qui finit bien au Dolce Vita.

Pieds dans l’eau et décor de rêve ; vue sur les Iles Sanguinaires et repas de l’amitié pour 114 personnes:

le cadre est idyllique pour marquer cette XXXème édition avec repas de fête, gâteau d’anniversaire et majestueux feu d’artifice accompagné par la musique « Allegria » du Cirque du Soleil : soirée mémorable !

 

Le groupe musical Noi a animé la soirée avec une belle surprise:  la venue d'Enola dont la voix chaude et puissante  a envouté l’assistance... (cachotterie d’Emile)

 

Vendredi 14 septembre:

Dernière journée: d'abord la rive sud du golfe d’Ajaccio jusqu'à Coti Chiavari dont l'Eglise domine la mer puis la traversée de la ville Impériale pour parvenir sur le Grand Site de France de la Parata et des Îles Sanguinaires. Un grand parking était réservé pour les autos et le restaurant I Sanguinari est rejoint à pied ou par navette électrique.

 

Repas savouré dans des conditions idéales, puis remise des récompenses et souvenirs nominatifs pour tous les équipages ; présentation de la nouvelle équipe des 3A qui accompagnera plusieurs « anciens » dans leur retrait du comité d’organisation du Kalliste .

 

Le XXXème rallye KALLISTE a vécu…

                            le XXXIème est déjà en préparation…

 

                                                              Kalliste un jour !    Kalliste toujours !

 

 

 

Pour tous ceux (et même tous les autres) qui ont connu la célèbre émission "Au théatre ce soir", je me dois de rajouter :

-les paroles étaient d'Emile,

-les photos de Blanche, Chantal, Jean-Pierre, Régine et Walter,

 

avec tous mes remerciements

signé: le metteur en scène

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Anciennes Automobiles Ajacciennes